Penser et être: La critique sartrienne du cogito

  • Philippe Cabestan Lycée Lavoisier-Paris

Abstract

Dans cette brève présentation de la pensée sartrienne, plutôt que de survoler l'ensemble de l'oeuvre, voudrions-nous nous limiter à son point de départ et tenter d'élucider de quelle manière la phénoménologie permet à Sartre d'élaborer un nouveau cogito en redéfinissant le rapport de la conscience à l'être, mieux: au néant. Dans un premier temps, nous étudierons la notion de réflexion et le projet sartrien d'une purification de la conscience. Puis, suivant le fil conducteur de la notion de mauvaise foi, nous tenterons de dégager le mode d'être de la réalité-humaine. Enfin, l'analyse du cogito préréflexif nous permettra de dévoiler le néant qui habite la conscience sartrienne en tant que présence à soi.

Published
2006-04-03
How to Cite
CABESTAN, Philippe. Penser et être: La critique sartrienne du cogito. Phainomenon, [S.l.], n. 11, p. 65-76, apr. 2006. ISSN 2183-0142. Available at: <http://phainomenon-journal.pt/index.php/phainomenon/article/view/92>. Date accessed: 14 nov. 2018.
Section
Articles