Como uma língua por inventar, a "hospitalidade poética" de Derrida

  • Fernanda Bernardo Universidade de Coimbra

Abstract

Nous partons ici de la difficulté extrême pour traduire la citation de Jacques Derrida, "oui, à l'étranger", qui nous sert ici d'exergue, afin de commencer par remarquer et que la traduction est l'expérience même de l'hospitalité, et que celle-ci se trouve être l'idiome même de la déconstruction derridienne en tant que singulier mouvement de pensée de la contemporanéité. Une hospitalité inconditionnelle ou poétique en mal d'elle même avec laquelle Derrida pense et nous donne à penser, à désirer un nouvel ordre politique et juridique du monde, dont la "démocratie à venir" se trouve être la promesse et le juste cap pour l'"altermondialisation".

Published
2004-10-01
How to Cite
BERNARDO, Fernanda. Como uma língua por inventar, a "hospitalidade poética" de Derrida. Phainomenon, [S.l.], n. 9, p. 9-67, oct. 2004. ISSN 2183-0142. Available at: <http://phainomenon-journal.pt/index.php/phainomenon/article/view/50>. Date accessed: 22 june 2018.
Section
Articles