Les trois premiers principes de l'espace charnel

  • Guy-Félix Duportail Université de Paris I Panthéon-Sorbonne

Abstract

A travers la lecture du Le visible et l'invisible, Guy-Félix Dupottail se propose de montrer que la notion de chair connaît une structure topologique que l'on peut expliciter sous la forme de trois principes élémentaires : indivision, division, et réversibilité. Ceux-ci constituent l'infrastructure oubliée de la conscience et fonnent un inconscient phénoménologique (l'invisible-du visible). De plus, ces trois principes de la chair possèdent une signification ontologique. Dire que l'être est charnel, c'est ipso facto reconnaître la médiation nécessaire d'un troisième terme qui modifie le lien entre l'Être et le Néant. Ce troisième terme est l'overture qui apparaît dans les phénomènes comme béance et qui s'apparente à l'objet du désir. L'ontologie de Merleau-Ponty dépasse ainsi la philosophie de la conscience de Husserl et de Sartre, de même que l'ontologie désincarnée de Heidegger.

Published
2009-10-01
How to Cite
DUPORTAIL, Guy-Félix. Les trois premiers principes de l'espace charnel. Phainomenon, [S.l.], n. 18-19, p. 125-140, oct. 2009. ISSN 2183-0142. Available at: <http://phainomenon-journal.pt/index.php/phainomenon/article/view/190>. Date accessed: 18 nov. 2018.
Section
Articles

Most read articles by the same author(s)